Paix et amour sur terre.

« …en attendant les murs ont lâchés, le carrelage s’est craquelé et le plancher s’est ouvert au ciel vers lequel il pointe désormais. J’aimerais donc dédier cette émission aux compagnies d’assurance qui, je l’espère, resterons fidèles à elles-mêmes et tenteront le plus possible de mettre le blâme sur la personne la plus pauvre des environs du sinistre... »

[ Ctrl+C / Ctrl+V – « Chill »

Ce terme est le mot à retenir pour colorer ces sessions d’écoute. Signifiant autant l’anxiété du corps vis-à-vis de la morsure des pires blizzards… que l’éthique gangsta de ne rien foutre dans un état de paix effrontée ; Chill est l’idée que nous sommes là et heureux d’arrêter de sourire le temps d’une heure. Là pour ensemble nous offrir notre propre lune dédiée à l’écoute nonchalante de toutes ces chansons aux émotions flinguées que l’on a du mal à partager. Là, enfin et pour toujours, aux côtés du narrateur sale gueule de ces courtes aventures au cœur des bad-vibes, j’ai nommé Moi, César : une charogne parfaite.

Ainsi, de ma voix basse cette émission non prise de tête de Musique Horrible est proclamée avec autorité : « Chill » ]

Synopsis

Danse avec le César (+ rare compliment). Culte aux assurances par le fiel du japon. Premier avril comme étant la philosophie du sale con. Aventure électroacoustique sérieusement magnifique. Le berceau de l’humanité raconté par un plagiat. Fuite et impasse auprès des geeks. Soutien au suicide.

Permettez-moi de vous souhaiter une belle mort inévitable ainsi qu’une bonne-nuit sur Musique Horrible.

César

Boîte aux lettres

Courriers, haine, idées, passions, commentaires, trophées, insultes, confessions, philosophies, malédictions, menaces, incivilités, publicités et viande à envoyer prestement à l’adresse suivante : musique.horrible@gmail.com

Tracklist

Valse – DakhaBrakha / Genderfuck – The Gerogerigegege / Get Into Someone – The Gerogerigegege / Give A Shit – The Gerogerigegege / Go Off – The Gerogerigegege / Grind – The Gerogerigegege / Simia Dei – Old Man Gloom / Grafenburg – The Gerogerigegege / Heave To 2 – Olivia Block / Dear Dinosaur – Neil Cicierega / Run – iamthekidyouknowwhatimean / Eclipse Of Sorrow – Worship / My Favorite Valentine – Dad Thighs.

Annexes

Jacques Rigaud, dadaïste toute sa vie poète de son propre suicide : https://editions-sillage.fr/?p=2364

Crédits

Diffusion par les audiopervers de Radio Balises 99.8.

Visuel réalisé par artiste et pire amie Yasmina Belhadj.

Gestion du sinistre par La MAIF

Tout par César.