Un cabinet de curiosité ou l’on ne sent pas le temps passer. 
A la bonne heure !
Heure d’hiver, heure d’été, diverses heures endettées, 
mais à quoi sommes nous moutonnés ? 

Avez-vous vu passer cette heure volée au mois de mars comme un poisson d’avril ? Cette heure empruntée qu’on doit nous rendre en septembre ?
 L’avez vous vu ? Non, on n’a rien vu, à peine eut du mal pendant deux jours à se lever, à dormir ou à rester éveillé.
 Parce qu’en fait, et surtout pour les plus jeunes, tout s’est passé sans nous, tant connectés sont nos objets et nos vies.
 Téléphones, ordi, radio, télés, frigos, parking, tickets, compteurs, voitures, métros, tous ont pris, d’un seul homme, une heure de plus, une heure dans la vue. Une heure chrono digital affichée à notre vision réflexe pendant que le soleil s’acharnait à offrir en bonus au monde une vérité qu’on ne regarde plus. Le sable du temps qui passe.
 Comme disait Prévert :
«  Qui regarde le soleil ?
Personne ne regarde plus le soleil.
Les gens sont devenus ce qu’ils sont devenus,
Des gens intelligents ».

Imaginez maintenant que les nouveaux maîtres du temps nous pique 3 ou 4 minutes pas jour, … qui le saurait ? Ils pourraient grappiller au printemps, réduire les mercredis, nous lever de plus en plus tôt. Pourquoi faire ? On trouverait, je ne suis pas inquiète. Voler une heure de dimanche pour consommer plus le samedi ? Moui, c’est finalement aussi simple de consommer le dimanche.
-10 + 10 minutes, ils pourraient aussi faire le yoyo avec nos vies et nous rendre fous doucement. Personne ne le saurait. 
Pour le moment, ils vont jouer à la 5G et nous fabriquer des tumeurs et des voitures autonomes. Ecoute, pendant ce temps-là, ils ne font pas de bêtises. Pfff, je dis vraiment n’importe quoi.

———
Musiques :
Charles X – Can boy do it
Julien Clerc – Laissons entrer le soleil (comedie musicale « Hair »)
Grisegris – le temps passe
DJ Champion – I cant let go

Lo’Jo – Chabalaï
M – Tanagra

Thomas Newman B.O. du film  American beauty – Any Other Name
Coming soon – Memento Mori
Skip the use – can be late

Lecture : Il eut été si simple de ne pas se croiser,
chapitre 7 : Janvier suite

Complicité : Astan D.
Vocabulaire équin : le cheval est un équidé solitaire. A ne pas confondre avec les chevaux qui vivent en troupeau. On dit traditionnellement : j’ai vu un cheval, ou encore : dans la plaine, vit un troupeau de chevaux. C’est le cheval qui est monté par l’homme et par la gauche. Personne ne monte ordinairement à chevaux.

Idée de film :  American beauty, réalisé par Sam Mendes (USA, 1999).
Avec Kevin Spacey, Annette Bening.

Laissez un commentaire