UNE HISTOIRE RADIOPHONIQUE

RADIO BALISES, HISTOIRE D’UNE AVENTURE RADIOPHONIQUE

Suite à un appel à fréquence en novembre 2015, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a sélectionné la candidature de Radio Balises au printemps 2016 pour exploiter une des huit fréquences mises en jeu. Aux origines du projet, les associations lorientaises An Oriant Media, La Compagnie des Ondes et MAPL se retrouvent pour penser un média locale associatif pour le Pays de Lorient. Aujourd’hui, c’est l’association La Rade qui gère Radio Balises.

Lors de l’attribution du 99.8 FM à Radio Balises, le projet radiophonique a rencontré un appui remarquable. En témoignent les 228 soutiens financiers qui ont permis à l’association de collecter 10 655 euros au cours d’une campagne de financement participatif. Ancrée localement, Radio Balises a pu installer ses studios en 2017 à Lanester et a commencé à émettre le 8 juillet 2017. 

« Sous les vivats, Radio Balises surgit sur les ondes… »  (O-F, 10 juillet 2017)

Depuis 2017, Radio Balises existe dans le paysage audiovisuel comme une radio singulière au travers de sa liberté de ton, de son aura conviviale et de son identité locale. Depuis trois ans, ses équipes professionnelles et bénévoles ont rendu concrète et vivante sa ligne éditoriale. Elle répond à la volonté de mieux faire connaitre le territoire et ses enjeux, de valoriser les initiatives utiles portées par ses forces vives citoyennes, associatives, politiques, économiques et sociales. Près de 90 bénévoles sont encadrés par une équipe de professionnel·le·s de l’audiovisuel, salarié·e·s ou volontaires.

Si le coeur de cette radio associative bat depuis trois ans, c’est grâce à des passionnés de radio de tous âges. L’âme de Radio Balises repose sur cette implication, cet engouement pour le média radio. Derrière Radio Balises, il y a bien des voix. La voix collective de près de 90 bénévoles qui, chaque semaine ou chaque mois, réalisent 42 émissions précisément. Certain·e·s sont là depuis les débuts, d’autres les ont rejoints, certain·e·s avaient déjà une expérience radiophonique, d’autres ont fait leurs premiers pas radiophoniques et apprennent. La technique est parfois indocile et les voix fragiles, mais toutes et tous le font avec passion!