En voiture avec Florence, tout droit à travers le Morbihan aidé par le GPS. Tout droit, quand même pas, véhicule oblige. Le vrai « tout droit », Florence va vous le raconter. Gone to une trip, comme nous le chante le Québécois Jacques Jacobus, Bienvenue dans le boudoir de Lola.
——
L’Homme perd son esprit critique sous prétexte de se simplifier la vie, il perd son autonomie et son sens de l’orientation, ses sens en général. Le GPS en est une bonne illustration. Cet outil a été inventé pour ceux qui ne connaissent pas leur région ou ne savent pas reconnaître le nord du sud, mais finalement il est adopté par tous et, le nez sur son écran, plus personne ne regarde les paysages, n’apprend de ses trips ni de ses tripes et s’enlise petit à petit dans une dépendance paresseuse en prenant ça pour un confort.

Attention, mesdames messieurs : à force de suivre votre GPS, vous finirez par faire du sport cérébral à 60 ans ! Les « non-acquis » de l’enfance seront reportés à l’âge de la retraite pour consolider un cerveau délaissé.

Levons nos capteurs sensoriels de tous ces outils qui vous rendent esclaves, percevons le monde, et proposons quelques « tout droit dans la forêt ».

Merci pour votre intérêt.

Co-pilote : Florence

Musique

Jacques JacobusGone sur une trip
Massiv AttackThree
Sergio MendesYes, Yes, Y’ All
Chineese ManEscape / et une citation de Raymond Devos
CannibaleDo not love me too much

Lecture : Fais moi voir ce que tu vois (TL)

 

 

 

Laissez un commentaire