1961 :  l’année de l’exode rural massif de nos campagnes vers les grandes agglomérationsn, l’année où le Benfica Lisbonne remporte la Coupe d’Europe des clubs champions, où  le Twist bat son plein et où les yé yé approchent à grands pas ! L’année égallement du sublime opus d’Harry Belafonte « Jump Up Calypso « .

Les singles 

Timi Yuro : Hurt

Clarence Frogman Henry : I don’t why but i do

The marcels : blue moon

Dee clark : raindrops

The jive five : my  true story

L’album

Harry Belafonte : Jump Up Calypso !