Mon premier est un lendemain de fête pour le tennis français,

Mon second est un jour de gloire sans lendemain pour le judo féminin

Mon tout pose la question des lendemains qui chantent faux

Laissez un commentaire