Fondée en 2007 à Lanester par Joël Coché et Gilles Le Couster, l’association DEFIS s’est  constituée pour lutter contre la fracture numérique. Terme apparu dans les années 1990 avec l‘avènement d‘Internet et le développement des Technologies d‘Information et de Communication (TIC), il désignait alors l‘écart entre les personnes ayant accès à ces nouvelles technologies et celles qui ne le pouvaient pas. En 2019, la question de la lutte contre l’exclusion numérique reste plus que jamais d’actualité. Dans cette optique, l’association propose de s’équiper à moindre coût et accompagne les plus éloignés du numérique à travers des ateliers d’initiation et de découverte des outils numériques.

Défis propose aussi depuis quelques années un catalogue de formations professionnelles : une dizaine de formations autour de trois angles : la création de site internet, communiquer sur les réseaux sociaux ou encore autour des systèmes et logiciels libres. Elle accompagne celles et ceux qui souhaitent se reconvertir dans les métiers du numérique. Il faut le dire: le Numérique c’est un bassin d’emploi qui concerne environ 800 000 personnes en France. Et on parle pourtant de nombreux postes qui ne trouvent pas preneurs, environ 80 000 postes, souvent des nouveaux métiers dans lesquels les candidats sont trop rares…

Pour en parler, nous accueillions Mickaël Leblond, directeur de l’association Défis, Yann Pétarlé, bénévole engagé à Défis et Clément Briac, stagiaire en reconversion dans l’association.

Dans cette émission, on s’intéresse aussi au programme Erasmus + un programme d’échange européen pour les jeunes entrepreneurs, piloté par Atlantic Cities. Au micro de Nicolas Milice : Tamara Espinera, coordinatrice du programme.

Laissez un commentaire