En 1899, Jacques de Thézac crée ce qui va devenir la Bible et le couteau suisse de tous les marins, qu’ils soient marins-pêcheurs, de commerce ou de plaisance.

On lui doit aussi l’Abri du marin breton qui apporte un peu de confort aux hommes de la mer et tentent de les éloigner du bistrot.