Ces deux-là marchent dans les pas l’un de l’autre depuis 40 000 ans. Pourtant, les relations de voisinage entre l’homme et le loup ont connu des hauts et surtout des bas au cours des derniers siècles, comme en cette fin de 17e siècle polaire où la bête fauve incarne la cruauté, le mal et la voracité. À partir de 1850, c’est une guerre systématique d’extermination qui est menée contre lui, portée par la force publique, accélérée par la disparition de son milieu, et précipitée par des moyens massifs et radicaux.

Invité :
Pierre Le Buhan, enseignant, chercheur et auteur d’ouvrages historiques.

Musiques :
Florent Ghys, Véranda (Ritournelles)
Florent Ghys, No lemon, no melon (Television)

Pour aller plus loin :
Jean-Marc Moriceau, Histoire du méchant loup, 3000 attaques sur l’homme en France, XVe-XXe siècles, Fayard, 2007
Pierre Le Buhan, Le loup et l’homme en Bretagne (XVIe-XXe siècle) éditions du Berceau, Saint-Brieuc, 2015
Charles Perrault, Contes de ma mère l’Oye, 1697, Eugène Green, Alpha, 2007