TYT – Djiboudjep – Chants de marins

On sort de l’étagère 2 albums de 76 et 79, les Chants de marins de Djiboudjep (ou plutôt les versions CD édités sous les titres Chants de marins volumes 2 et 3 (les vinyls sont restés dans la chambre d’ado).
Par Tiphaine Legoupil

Le groupe est lancé en 1970 par Mikaël Yaouank et Michel Tonnerre chez Ti Beudeff à Groix. Étant « nordiste », j’ai pour ma part découvert Djiboudjep il y a 35 ans dans les fêtes maritimes dont ils sont les favoris : Paimpol, Ploumanac’h, Douarnenez… Le public en reveut !

En 2020, le cinquantième FIL (Festival Interceltique de Lorient) est reporté ; il était traditionnellement clos par Djiboudjep, sans défection en 50 ans. Ces 50 ans et ceux du groupe seront fêtés sans Mikaël Yaouank. Mikaël nous a quitté ce 5 juin 2020. Le Kernevel, Larmor-Plage, le pays de Lorient, le chant de marins et tous les ports traditionnels sont en deuil. Vous croisiez son regard clair et son sourire, vous finissiez souvent au même comptoir, à la même table, à la même conversation, sur la même promenade. C’était la gentillesse incarnée, vivant, avenant, ouvert à l’autre.

Djiboudjep, en préservant pourtant les codes traditionnels, a révolutionné le chant de marins, avec des instruments, des arrangements variés et mélodieux, des shows en quantité. avec souvent les textes de Michel Tonnerre poète pirate lorientais qui nous fait passer du neuf pour du traditionnel (et parfois l’inverse). Michel, parti en 2012, prends garde ! Mikaël arrive. Sa voix magnifique, grave et forte risque de donner des grains à moudre à nos ciels Bretons.

Djiboudjep est pour toujours dans le cœur et la culture des marins.

Djiboudjep a vu passer nombre de musiciens de talents, en partie réunis en 2007 pour le CD-DVD la 37e escale.
Dernière composition : Guillaume Yaouank (guitare, chant), Nicolas Le Rallic (guitare, chant), Mikaël Yaouank (chant, guitare, cistre, banjo, mandoline, bouzouki).

 

PLAYLIST :

Extraits du Vol2 (Arfolk, Dicover):
Impliqués, entrés ayant vu de la lumière :
– Alain Pennec : flûte, tin whistle, bombarde en do, bodhran en sol
– Philippe Matras : Guitare électrique, guitare à gaz
– Bob Le Louarn : rien
– Georges Gragnic : bouteilles
Sont restés plus tard que les autres et chantaient en jouant des instruments suivants :
– Mikaël Yaouank : mandoline, banjo, guitare, bouzouki, corne de brume
– Philippe Berthonneau : violon accordéon mandoline, surtout violon
– Gérard Bono : banjo, accordéon, célibataire
– Patrick Le Garrec : bodhran en ré, décapsuleur, guitare

Bainne Na Munham et Donkey reel, gigue irlandaise et reel écossais
Chant De Marins (M.Tonnerre)
A Hisser Le foc (The Dreadnought, Paroles M.Tonnerre). Certains chants de marins sont entonnés sur un bateau à voile pour donner le rythme à la manœuvre : chants à nager (ramer), virer, déhaler..
Le Gabier noir (M.Tonnerre)
Les Filles De Lorient (traditionnel, chant de gaillard d’avant)

Extraits du Vol3 (Arfolk, Dicover):
Avec les nouveaux : Etienne Grandjean, Patrick Lemou,
La base : Mikaël Yaouank, Patrick Le Garrec,
Les extras : Jamie McMenemy, Gérard Bono,
Guest star au piano : Gilles Poulic

Reegan / Dougan (M.Tonnerre) 
John Kanak (Mc Menemyn, Le Garrec, Bono, Yaounk)
Lowlands (trad irlandais)
Sam’s Gone Away (trad américain)
Monday Morning (trad américain)
Les Trois Caps (M.Tonnerre)
Mon P’tit Garçon (M.Tonnerre)
Santianna (trad américain)
Oh Di Ho (M.Tonnerre)
Roll Alabama Roll (trad américain)
Vire Au Cabestan (M.Tonnerre)
The Leaving Of Liverpool (trad irlandais)

 

Extrait du DVD 37ème Escale (2007) :

Laissez un commentaire