La région des landes de Lanvaux n’avait pas bonne réputation au mi-temps du 19e siècle, jugée stérile, arriérée et peuplée de marginaux en rupture de ban. C’est pourtant le terrain que Napoléon Baciocchi, filleule de l’empereur (dont elle porte fièrement le prénom), et cousine germaine de Napoléon III, choisit en 1857 pour y installer une ferme expérimentale et construire un bourg modèle qui se veut à la fois vitrine du progrès porté par le Second Empire et laboratoire des transformations futures de la Bretagne. Première partie.

-Invité :
Jean-Etienne Picaut, chercheur et auteur d’ouvrages historiques.

-Musique :
Florent Ghys, Rêve érotique 7 (Baroque tardif)

-Pour aller plus loin :
-Jean-Etienne Picaut, Madame Napoléon, princesse Baciocchi, tome II, la Providence de la Bretagne, Liv’Editions et Petit-Thuilliez Monique, 2007
-Jean-Etienne Picaut, Colpo – Trésors de vie par l’image, Liv’Editions et Petit-Thuilliez Monique, 2009