Pour ce neuvième épisode, on purge nos émotions avec la catharsis.

Préface de Phèdre, par Racine :

Ce que je puis assurer, c’est que je n’ai point fait de pièce où la vertu soit plus mise en jour que dans celle-ci ; les moindres fautes y sont sévèrement punies : la seule pensée du crime y est regardée avec autant d’horreur que le crime même ; les faiblesses de l’amour y passent pour de vraies faiblesses : les passions n’y sont présentées aux yeux que pour montrer tout le désordre dont elles sont cause ; et le vice y est peint partout avec des couleurs qui en font connaître et haïr la difformité.

Extrait de traduction des  paroles de Rock’n roll suicide:

Le temps prend une cigarette, la met dans ta bouche
Tu y mets le doigt, puis un autre doigt, et ta cigarette
La moquette t’appelle, elle insiste, puis tu oublies
Oh oh oh oh, tu es un suicide rock’n’roll

[….]

Oh, non mon amour ! tu n’es pas seule
Tu te regardes, mais tu es trop injuste
Tu as la tête toute embrouillée , mais si seulement je pouvais te le faire comprendre

Texte complet en Vo et Vf : https://www.lacoccinelle.net/254090-david-bowie-rock-n-roll-suicide.html