Geoffrey Oryema est parti le jour de mon anniversaire, le 22 juin 2018. Exilé, il avait trouvé une terre mère en France et un havre de paix à Ploemeur. Il était une tranche d’histoire de l’Afrique, une tranche de drame, de révolte, de militantisme contre les enfants soldats et pour changer notre regard sur les exilés.

Dernier d’une famille aisée de 11 enfants, fils de professeur d’anglais devenu ministre des ressources naturelles, Geoffrey, alors âgé de 23 ans, parvient à fuir in extremis l’Ouganda en 76, après la torture et l’assassinat de son père par Amin Dada. Pour ma part, je reste traumatisée par le film « le dernier roi d’Ecosse » qui relate l’histoire de ce dictateur aussi fou qu’imprévisible, sanguinaire et tortionnaire.

En 2013, il chante « la lettre » adressée au commandant Joseph Kony, à la tête de l’Armée de Résistance du Seigneur en Ouganda. Kony, autre démon africain. L’ONU annonce Kony et son armée responsable de la mort de plus de 100 000 personnes, de l’enlèvement de 60 à 100 000 enfants et de l’exil de plus de 2,5 millions de personnes en Afrique Centrale. Kony est recherché pour crimes de guerre et crime contre l’humanité.

Geoffrey Oryema a connu l’horreur, l’exil, la clandestinité, n’a eu de cesse de remercier et d’aider ceux qui n’ont pas eu la chance de fuir. Paix à son âme.

————-

Musiques :
Buffy – Mercy
Geoffrey Oryema – Lubanga
Superbravo – Le cœur des Hommes
Sven Kacirek & Daniel Mburu Muhuni – Economic Partnership agreement
El Maout – Serrés comme des sardines (de Quimper !)
Vox Low – You are a slave

Lecture :
Il eut été si simple de ne pas se croiser, chapitre 1, Novembre le mois noir.
« Plus l’astre est grand et dense, plus l’attraction perçue enverra le vaisseau dans la bonne direction, au loin, hors champs.
Hors temps est l’inflexion autour de cette planète ».
C’est ainsi que les astrophysiciens utilisent les planètes comme relai d’énergie pour envoyer un vaisseau très loin dans un vide qui offre la vitesse sans frein.

Idée de film : Le Dernier Roi d’Écosse (The Last King of Scotland) de Kevin Macdonald, 2007

Laissez un commentaire