Avez vous déjà entendu parler de la fille courageuse ? Elle s’appelait Marie Jeanne Kersaho, elle habitait Kerliet, à Groix, à la fin du 19ème siècle et elle possédait son propre canot pour aller pêcher homards et langoustes. A l’époque, les femmes n’avaient pas le droit de prendre la mer. Elle, elle a navigué pendant 59 ans exactement. Ne nous sont parvenues que des bribes de sa vie… Mais Jo le Port a fouillé les archives pour retrouver ses traces…

Un immense merci bien sûr à Jo le Port qui a réalisé toutes les recherches historiques ( jusqu’à découvrir qu’il partageait lui même quelques branches de l’arbre généalogique de Marie Jeanne Kersaho !)

Merci aussi à Mylène pour la lecture de 3 extraits de Grandeur des îles d’Odette du Puigaudeau.

Dans cette émission, ces livres ont été feuilletés :

  • Le grand Marin, de Catherine Poulain ( éd. De l’Olivier, 2016)
  • Grandeur des îles d’Odette du Puigaudeau (éd. Petite bibliothèque Payot, 1996, 1ère édition : 1944)
  • Archanges, Douze histoires de révolutionnaires sans révolution possible, Paco Taibo II, ( éd. Métailié, 2001)
  • Sorcières, La puissance invaincue des femmes, Mona Chollet ( Zones éditions, 2019)

Et ces morceaux partagés :

  • Alela Diane, Can you blame the sky
  • Dom la Nena et Julieta Venegas, ¿Quien podrá saberlo ?
  • Lhasa, A fish on land
  • Sophie Hunger, Le vent nous portera