E04 – 1983 Première partie

Vous aimez les synthés ? Alors vous aimerez 1983. A partir de la sortie du single « Sweet dreams (are made of this) » du groupe britannique Eurytmics, les nappes de claviers électroniques vont avoir la peau dure pendant toutes les années 80. Le pur minimalisme punk new wave à la Joy Division, s’est éteint 3 ans plus tôt avec le décès de Ian Curtis. Ses compagnons de route, Peter Hook et Bernard Summer s’empressent alors de créer New Order, un nouvel ordre clairement electro, qui trouvera son apogée en 83 avec « Blue Monday », assurément leur plus gros tube.

Dans la musique, mais aussi dans le quotidien, nous sommes entrés dans l’ère des circuits imprimés. De drôles de machines nommés « ordinateurs personnels » commencent à envahir nos bureaux et nos salons. Ils portent les doux noms d’Atari, Zx Spectrum ou encore Comodore 64.

Bon, vous allez me dire, des nappes et des circuits imprimés, ce n’est pas cela qui va faire lever les foules ! … Erreur ! C’est l’histoire d’un titre qui commence justement par 4 notes de synthés. Nous sommes le 16 mai 1983, à l’occasion d’une émission spéciale pour les 25 ans du label Motown diffusée sur la chaine américaine NBC.  Michael Jackson arrive sur scène, et donc… 4 notes de synthés et une boite à rythme « Billie Jean, she’s not my lover… » Jackson danse déjà à la perfection mais tout d’un coup, venu d’une autre planète, le petit homme au gant argenté et au chapeau mou se mets à glisser à l’envers en se déhanchant,  tout au long de la scène…La foule est médusée, se lève brusquement et hurle…C’est le premier Moonwalk sur terre ! Historique !

Quitte à avoir pris une première claque, Michael nous en réserve une deuxième et de taille : « It’s close to midnight… » le 2 décembre 1983, sort LE clip vidéo qui va tout emporter sur son passage. Il s’agit bien sûr de « Thriller », 14 minutes hallucinantes, inédites, spectaculaires, qui vont placer instantanément Jackson en orbite géo stationnaire mondiale. Bon au fait,  c’est prévu quand le prochain moonwalk ?

Titres musicaux :

  • New Order : «Blue monday»
  • Eurythmics : «Sweet dreams»
  • Michael Jackson «Billy Jean» et «Thriller»
  • Bernard Lavilliers«Idées noires»
  • David Bowie «Modern Love»
  • Miquel Brown «So many men, so little time»
  • Cyndy Lauper «Girl just want to have fun»
  • Talkind Heads «This must be the place»