La ferme pilote de 3 ou 4 éoliennes flottantes/tests, opérationnelle entre 2022 et 2024.

De 2024 à 2028 il y aura 20 puis 60 éoliennes, un poste électrique fixe en mer (2), un poste de compensation (5) et un poste de raccordement au réseau électrique haute tension (6).

Il est intéressant de visualiser ce que représentera en 2028 la totalité des structures en mer et à terre du parc d’éoliennes flottantes Groix/Belle-île ; Un spécialiste de Réseau de Transport Electrique RTE décrit les structures : un espace de 100 km2 en zone maritime au large pour les 60 éoliennes d’une hauteur de 260 m en bout de pales, un poste électrique fixe, posé en mer 20m de haut 60m de côté, un corridor de câbles sous marins, 3 chambres d’atterrage, un poste de compensation électrique (2/3ha à terre), un poste de transformation pour le raccordement au réseau électrique existant (7ha). Où peut-on imaginer le positionnement de ces structures en mer ou à terre ?

 

Laissez un commentaire