La Note blanche revient sur les ondes de Radio Balises pour frapper une nouvelle fois aux portes de l’Afrique …

Pour la petite histoire du jour, le jazz est né à la nouvelle-Orléans au début du XXe siècle quand les Afro-Américains ont commencé à utiliser des instruments européens pour jouer leur musique. Ils ont ajouté par la même occasion des éléments venus de la musique classique. Les rythmiques et les parties chantées ainsi que les percussions, les cors et les banjos venaient d’Afrique. Par la suite, le blues des esclaves et le gospel joué dans les églises noires ont été intégrés au mélange. La naissance du jazz doit beaucoup également à l’invention d’Adolphe Sax qui traversa l’Atlantique avec d’autres cuivres. Puis, nous avons le piano qui faisait partie intégrante de la vie quotidienne des familles des classes moyennes et ouvrières. Enfin, dans certains milieux, la musique classique a aussi influencé le jazz car les enfants l’apprenaient dès le plus jeune âge.

Bon voyage en musique dans la Note blanche !

Playlist :

  • Générique : « Musiqawi-silt » The Daktaris
  • 1 : « Itumeleng » de Batsumi (08’09)
  • 2 : « Lishonile » de Batsumi (09’08)
  • 3 : « Creator has a master plan » de Leon Thomas (04’27)
  • 4 : « Song for my father » de Leon Thomas (05’21)
  • 5 : « Um, Um, Um » de Leon Thomas (05’25)
  • 6 : « Many mansions » de Sonny Sharrock (09’32)
  • 7 : « Sunrise » de Sunbirds (05’32)
  • 8 : « Let’s Straighten it out » de O.V Wright (03’50)
  • 9 : « I hate I walked away » de Syl Johnson (03’25)
  • Générique de fin : « Musicawa » The Daktaris

Retrouvez la Note blanche sur son blog officiel: https://noteblanche.blogspot.com/2019/11/transe-en-danse-en-podcast.html

Laissez un commentaire