Bonjour à toute et à tous, bienvenue sur cette nouvelle série documentaire de 5 épisodes consacrée au Stop.

Aujourd’hui , vous allez donc devoir levez votre pouce et partir sur la route à la rencontre de conducteurs et vous allez pouvoir écouter les raison qui les pousse encore à prendre encore aujourd’hui ces voyageurs du bord des routes. Enfin quand je dis vous , il faut comprendre que je parle de vous et et de moi car je vous ai embarqué avec moi pour une journée de stop .

En effet, j’aurais bien voulu me poster en bordure de ville et attendre qu’un auto-stoppeur me livre ses pensées. Mais force est de constater que ces voyageurs au pouce levé deviennent rares

Votre chance est que votre fidèle reporter a lui aussi fait partie de ces milliers d’auto-stoppeurs des années 90. De plus, depuis que je suis moi même conducteur, je me suis toujours fais un devoir de ramasser ceux qui tendent le pouce sur le bord de la route et de les interroger sur leurs motivations à pratiquer ce type de voyage.

Je vous livrerais donc mon propre témoignage d’autostoppeur et je redonnerais la parole à Jack Kerouac qui en a fait et le raconte dans son livre intitulé « Sur la route ». Vous pourrez aussi entendre les réflexions de Simon Baldi de Barral ainsi que des extraits de reportage trouvé sur le net…

Pour revenir à Simon Baldi de Barral, celui ci entreprend en 2012 de faire le tour du monde en vélo et en stop pour célébrer la fin de ses études d’ingénieur . Cela donnera par la suite un documentaire et un site internet “On the green road”. Il est aussi surtout l’auteur d’un excellent petit bouquin intitulé « les facéties du stop » qui fait le point sur sa grande pratique du stop et les enseignements qu’il en retire. On en écoutera quelques extraits.

Laissez un commentaire