La Note blanche revient sur les ondes pour, une nouvelle fois, libérer vos âmes et vos consciences afin de vivre des expériences ultra-sensorielles grâce à une émission ultra-délirante et entièrement et spécialement dédiée à la musique psychédélique …

 

Le psychédélisme est apparu au milieu des années 60. Et le rock psychédélique est un genre inspiré par l’usage de drogues hallucinogènes et notamment du LSD ( aussi appeler « acid rock »). Cette explosion multicolore et multi-sonore transcende l’esthétisme musical et libère les consciences. Né à San Francisco, le mouvement américain est caractérisé par une politique libertaire, qui dénonce la guerre du Vietnam et milite en faveur de l’émancipation des mœurs. Par ailleurs, le psychédélisme anglais, dont le cœur est le quartier Carnaby Street à Londres, se révélait plutôt pop et surtout plus empreint d’un onirisme inspiré des contes de Lewis Carroll comme Alice aux pays des merveilles par exemple ou de l’imaginaire métaphorique de William Blake, d’Aldous Huxley avec Les Portes de la perception . Au niveau musical, ce genre est particularisé par une construction rythmique hypnotique, souvent humoristique, des mélodies répétitives et pénétrantes, des solos instrumentaux longs et tortueux, modelés d’effets sonores tels que la wah-wah et la distorsion, le tout dans des morceaux généralement assez longs.

Cependant, comment reconnaître ce genre ? Comme je l’ai dit plus haut, le psychédélisme intervient en 1965, en réaction à l’interdiction du LSD. Les musiciens revendiquent dans leur texte et dans leur son, une nouvelle conscience ainsi qu’une nouvelle façon de ressentir les événements : la musique devient donc une expérience sensorielle …

Pour plus d’infos sur l’émission, rendez-vous sur le site officiel de la Note blanche: https://lanoteblanche.wordpress.com/2021/04/21/cosmic-music/

Un commentaire

Laissez un commentaire