« Les gorrigez, ce sont les sirènes de Groix » dit la vieille Célestine à Jo le Port.
Des sirènes ou bien des sorcières…
Les gorrigez ce sont des femmes maléfiques, qui surgissent dans l’anse de Port Melun ou dansent autour de la pierre blanche.
En 1968, Jo le Port enregistre les histoires de la vieille Célestine.
Puis il fouille les archives, trouve des traces, et redonne vie aux histoires oubliées de gorrigez sur l’île…  En 2021, nous l’écoutons nous raconter…

Épisode 2 – les gorrigez de terre où l’on parle de pierre blanche, de Satan et de Korrigans…
Et où l’on se questionne sur la représentation des femmes du temps d’avant jusqu’à maintenant…

Réalisation et illustration : Agathe Marin