La Note blanche est de retour sur les ondes du 99.8 pour comme d’habitude vous nettoyez les tympans et avec comme toujours de la bonne musique, et cela pour votre plus grand plaisir …

Après avoir suivi et écouté de la funk pendant trois semaines, je terminerai ce chapitre avec des voix féminines ! Grâce à ces déesses de la musique, j’en profiterai pour vous parler des rebelles du jazz vocal. Comme son homologue instrumental, le jazz vocal a subi de violentes transformations depuis le blues classique. Pendant la seconde guerre mondiale et ensuite une nouvelle génération révoltée et caustique a pris la relève avec par exemple le scat grâce à Ella Fitzgerald. La naissance du Mouvement des droits civiques et le réveil des Noirs américains pendant les années cinquante influencent le jazz. La musique devient alors un acte politique mais au lieu de le subir comme leurs aînées noires, les nouvelles personnalités prennent l’uniforme du combat ! Deux figurent importantes surgissent pour ce style, il s’agit d’Abbey Lincoln et de la grande déesse Nina Simone ! Cette dernière rêvait d’être concertiste classique mais elle ne put assouvir cette ambition à cause de sa couleur de peau. Par conséquent, elle en conçut bien sûr une vive amertume. Pourtant, étant issue des clubs enfumés de New-York, Nina Simone trouva peu à peu sa place au sein de la musique noire et devint populaire tout en participant à la révolte sociale.

La Note blanche vous recommande les mouchoirs car la voix de la diva dégage toute l’émotion de sa vie riche et tourmentée …

Playlist:

  • Générique: « Musicawi » The Daktaris
  • Mixe 1: Nina Simone 1) « My Baby just cares for me » 2) « Four Women »(04’27) 3) « Sinnerman » 4) « Aint go no life-I Got life » (21’76)
  • Mixe 2: Lyn Collins  1)«Me and me baby got a good thing going » 2)« Mama feel good » 3)« Think (about it) » 4)« Rock me again & again & again & again » (14’18)
  • Mixe 3 : 1)« War »d’Edwin Starr 2)« Funky Hot Grits » de Rufus Thomas 3)« Brand new girl »de Billy Garner 4)« Hold on I’m comin » de Sam& Dave 5) « You keep me hanging’on » de The Funk Brothers (15’51)
  • Générique final: « You keep me hanging’on » de The Funk Brothers

Rendez-vous sur le site officiel de la Note blanche pour plus d’infos: https://lanoteblanche.wordpress.com/2020/12/12/funky-last-time/

 

Un commentaire

Laissez un commentaire