« L’Histoire de la musique funk » (Partie 1)

La Note blanche est de retour pour découvrir, cette fois-ci, l’histoire de la musique funk …

Le funk est un genre marqué par la musique afro-américaine, qui apparaît aux États-Unis à la fin des années 50. Ce style prolonge le mouvement du hard-bop et s’est beaucoup développé au cours des années 60 et 70. Selon certaines interprétations, le terme « funk » proviendrait de l’argot anglo-américain « funky » qui signifie littéralement et je vous le donne en mille : « puant » ou bien encore « qui sent la sueur » !! Sachez que cela vient des reproches adressés aux noirs par les racistes ! Issu principalement de la soul et du jazz, le funk se caractérise par la prédominance de la section rythmique guitare/basse/batterie qui joue des motifs syncopés et la présence fréquente des cuivres qui offrent des ponctuations rythmiques, des riffs ou bien des solos. De manière générale, le funk accorde une grande place aux instruments.

A la fin des années 60, le concept se développe notamment avec le maître en la matière : James Brown. C’est au carrefour du gospel, du rhythm & blues, de la soul, du blues ou bien encore, du rock que James Brown synthétise toute la musique noire américaine du XXème siècle ! Il fut considéré comme le parrain du funk notamment avec des titres comme « Say it loud », « I am black and I am proud », « I Can’t stand myself », etc.

Dès à présent mes chers auditeurs, dansez au rythme de la Sex Machine de James Brown dans la Note blanche !

Playlist :

  • Générique : « Musicawi » The Daktaris
  • Mixe 1 James Brown 1)« I Feel Good »2)« Sex Machine »3)«Funky Good time» 4)« Papa’s got A brand new bag » (17’01)
  • Mixe 2:The JB’s 1)« The Grunt »2)« Givin’up food for funk » 3)«Honky Tonk » (09’14)
  • Mixe 3 : 1)« Tighten up » d’Archie Bell and the Drells 2)« Sing a simple song » de Sly & Family Stone 3)« What’s up front that counts » de The Counts 4)« Let a woman be a woman » de Dyke and the Blazers (17’25)
  • Mixe 4:1)« Superbad » Idris Muhammed 2) « Drop the bomb » Trouble Funk (8’60)
  • Générique : « Drop the bomb » Trouble Funk

Rendez-vous sur le blog officiel de la Note blanche:https://noteblanche.blogspot.com/2020/01/lhistoire-de-la-musique-funk-dans-la.html