Un peu de visibilité sonore pour l’association Babellium à Quimperlé.
Le 20 juin est depuis 2001 la journée mondiale des réfugiés. Je cite António Guterres, Secrétaire général de l’ONU à l’époque : « Il s’agit de partager une responsabilité mondiale, fondée non seulement sur le principe général de notre humanité commune, mais aussi sur les obligations particulières qui nous incombent en vertu du droit international. Les problèmes fondamentaux, ce sont la guerre et la haine, et non pas les personnes qui sont obligées de fuir ; les réfugiés font partie des premières victimes du terrorisme. »

C’est l’histoire d’une association de Quimperlé qui voulait nous en faire voir de toutes les couleurs et de toutes les cultures, en créant des activités en langues étrangères : cuisine, arts plastiques, musiques, et finalement beaucoup de FLE, comprenez français langues étrangère car Babélium compte de nombreux étrangers parmi ses membres. ils y trouvent une façon d’apprendre le français par l’échange, mais également un lieu pour se raconter au-delà du vocabulaire administratif salvateur.

Voici des premiers pas de radio, des premiers pas de français, une histoire qui ne fait que commencer ; ils l’ont appelé Radio Bab, 29.3 comme le code postal de Quimperlé.

Avec Christel la fée souffleuse, Katia professeur de FLE et Emmanuelle Lagadec de la « Barque à sons » à la réalisation de l’atelier radio.

L’actu de Babellium est ici : https://www.facebook.com/search/top?q=babellium

Un atelier réalisé par : https://www.labarqueasons.fr

 

 

Laissez un commentaire