Quelques textes d’Apollinaire, pour tous les amoureux de la planète, ceux pour qui le cœur bat ou a battu la chamade à la vue ou au souvenir d’un être aimé, voici un petit temps d’attention pour la plus belle, la seule chose qui vaille vraiment la peine lors de notre passage sur Terre, l’amour, l’amour que l’on donne sans rien en attendre, l’inexplicable amour qui quelque fois par chance peut être partagé.

Musique
Pierre Lapointe – Tu es seul et resteras seul
Beryl – le pont Mirabeau (label La femme à Barbe)
Iru – Love Arrow
Akira Kosemura Aura
La Rouquiquinante – Si je mourais là-bas (Guillaume Apollinaire – Jean Ferrat)
Jean-Pierre Marsal – Cours entre les balles
Akira Kosemura – Asymptote
Woodkid – Boat Song
De Flore – Avec toi (feat. Ilam)
Arthur H – La femme étoile

Laissez un commentaire