Ophelie Gaillard, violoncelliste virtuose, remet Boccherini à l’honneur.

Inauguration de cette émission de reportage qui au fil de ses inspirations trouvera son ton, son ambiance et j’espère son public.

Ophélie Gaillard est une violoncelliste virtuose, de celle qui s’acharne 10 heures par jour sur son violoncelle , qui s’attaque à des répertoires très exigeants ( il n’ y a pas grand monde à vouloir travailler sur le répertoire du non moins virtuose Boccherini, allez voir …)

Boccherini était un artiste très renommé vers les années 1770 . Il se répétait dans toutes les cours d’Europe qu’il révolutionnait les techniques de jeu du violoncelle pour imiter les voix de Soprano. Un violoncelle imitant un soprano : imaginez le défi technique!

Ensuite, il y a l’inspiration . Elle vous saisit via le Fandango, les airs des rues de Madrid…

Vous pourrez réécouter cette émission sur la FM les mercredi 20/03, 14/04, 15/05, 12/06 de 20h à 21h et aussi les jeudi 7/03 à 18h ,  samedi 12/03 à 10h et mardi à 22h.

Bon, je ne vous cache pas que j’ai eu un coup de cœur pour cet album que vous pouvez découvrir directement sur les sites de musiques en ligne ou à la médiathèque eu enfin dans toutes les bonnes boutiques.

Le prochain reportage concernera l’abri syclett de Lorient, ensuite les Ubereats ( je recherche des témoignages) et enfin une émission toujours en extérieur sur la poésie. La fréquence  de diffusion sera mensuelle

Un micro à la dérive recherche des reporters/techniciens qui ont été séduits par les ambiances sonores de « là-bas si j’y suis » . Le défi est de taille et tout est à inventer mais la technologie et le travail permettent beaucoup de choses aujourd’hui.  Vous pouvez déposer vos messages sur la page Face Book de « Un micro à la dérive ».

Bonne écoute et à bientôt

 

Laissez un commentaire