Alors mes chers auditeurs, la Note blanche vous a manqué ? Mais je suis bien de retour sur les ondes pour remplir vos esgourdes en musique …

Pour commencer , décollez de votre quotidien, branchez votre ampli, gardez les oreilles grandes ouvertes car je dédierai cette émission à la musique psychédélique ! Tout d’abord, comment reconnaître le genre psychédélique ? Nous avions déjà étudié la question lors d’une précédente émission mais comme toujours, la musique réserve un nombre incalculable de surprises ! Pour rappel, le psychédélisme intervient en 1965, en réaction à l’interdiction du LSD ! Les musiciens revendiquent dans leur texte et dans leur son, une nouvelle conscience ainsi qu’une nouvelle façon de ressentir les événements : la musique devient une expérience sensorielle !

De plus, le rock psychédélique débouche sur plusieurs écoles. En 1963, plusieurs musiciens formant les groupes Soft Machine, Gong, Caravan ou Hatfield and the North, s’inspirent des contes de Canterbury rédigés par Geoffrey Chaucer au 14ème siècle pour fonder leur propre genre musical en y incorporant des harmonies plus complexes au rock, des improvisations variées…

D’après une définition de Stéphane Delorme dans les Cahiers du cinéma : « Le psychédélisme n’est pas un folklore, c’est une révolution » ; « Pourquoi y revenir aujourd’hui ? D’abord parce que le mot revient par le rock, et que l’époque semble en avoir diablement besoin (…) Parce qu’ils (les artistes), envisagent le récit comme un voyage au fond de l’inconnu, parce qu’ils ont la fièvre, qu’ils sont hallucinés et nous placent dans un état second ».

Suite à ce petit récapitulatif sur l’histoire du psychédélisme, revenons à l’essentiel c’est-à-dire au programme de cette émission ! Nous passerons à un autre groupe maître du genre, Gong ! Suite à leur album mythique « Camembert Electrique » sorti en 1971, j’ai décidé de vous faire décoller avec les titres « Magick Mother Invocation » et « Master Builder » extrait de l’album « You » sorti en 74 sur le label Virgin ! « You » est en fait le final de la trilogie Radio Gnome consacrée à l’histoire mythologique des habitants d’une planète utopique ! Vous planerez donc sur une fusion jazz/rock originale, humoristique, mystique et cosmique grâce à Daevid Allen et Steve Hillage à la guitare, Tim Blake au clavier, Didier Malherbe au hautbois et Mike Howlett à la batterie !

Branchez vous sur Radio Gnome sur les ondes de la Note blanche …

Playlist:

  • Générique : « Musicawi » The Daktaris
  • Mixe 1 :  Intro « Radio Gnome » 1)« Magick Mother invocation » 2) « Master builder  GONG (8’10)
  • Mixe 2 : 1)« Dreams wide awake »National Health (8’47) 2) « Garden of Earthly Delights » Arzachel (2’43)
  • Mixe 3 : 1)« Halleluwah » CAN (18’25)
  • Mixe 4 : Jacco Gardner : 1)« Find your self » 2)« Hypnophobia » 3)« Watching the moon » (12’18)
  • Mixe 5: « Maggot brain » Funkadelic (10’20)
  • Générique : « Musicawi » The Daktaris

Pour plus d’infos sur l’émission, rendez-vous sur le site officiel de la Note blanche:https://lanoteblanche.wordpress.com/2020/06/25/radio-gnome/

Un commentaire

Laissez un commentaire