La Note blanche revient sur les ondes pour vous faire danser chez vous mes chers auditeurs ! Le confinement est prévu jusqu’au 11 mai mais la Note blanche est et sera toujours fidèle au poste …

Pour vous mettre le ravioli en ébullition, allumez vos oreilles et vous faire voyager car c’est bien connu, la musique guérit les âmes, je commencerai en faisant place aux femmes ! La semaine dernière nous avons parlé et surtout écouté des « crooners » comme Chet Baker et des « entraîneurs » comme Nat King Cole ou encore Ray Charles ! Par conséquent et en toute logique, nous poursuivrons sur le jazz vocal avec des divas du jazz ! J’ouvrirai cette nouvelle session avec notre première diva, Ella Fitzgerald !

Ella Fitzgerald est l’une des plus importantes chanteuses de jazz. Elle est d’ailleurs connue sous le surnom de la « plus grande dame du jazz », à la suite de l’apogée du swing! En effet, la chanteuse a remporté de nombreuses récompenses dont 13 Grammys Awards! Et tout cela grâce à sa tessiture de voix à trois octaves. Fitzerald est surtout remarquée pour la pureté de sa voix et sa capacité d’improvisation, particulièrement en scat. Le scat, qui est je le rappelle, une forme d’improvisation vocale où des onomatopées sont utilisés à la place des paroles.¨Par exemple, sa version de « Mack the Knife » est l’une de ses improvisations les plus connus. Pour l’anecdote, lors du concert sur le morceau « Mack the Knife », la chanteuse a eu un trou de mémoire qu’elle tout de même poursuivi sans la moindre hésitation en alternant le scat et des paroles improvisées! Plutôt classe, n’est-ce pas? De plus, elle a joué en concert avec les plus importants groupes et solistes. Son véritable rôle était « instrumentiste à voix ». Elle chante avec de nombreux partenaires comme Oscar Peterson, Count Basie, Joe Pass avec le titre « Speak Love », nous avons Dizzie Gillespie puis elle ouvre également un concert avec un titre de Duke Ellington : « Take the « A » train » dont elle fut une des rares à chanter des paroles sur ce morceau. Elle connu également un grand amour musical en compagnie de Louis Amstrong! « Porgy & Bess » est son enregistrement le plus célèbre avec la légende du jazz. Mais elle a aussi enregistré avec lui le célèbre album « Ella & Louis » qui eut une telle renommée que Granz lui demanda d’enregistrer un « Ella & Louis again ».

Côté cœur, sachez que la chanteuse s’est mariée deux fois. Une fois avec Benny Kornegay et une autre fois avec le célèbre bassiste Ray Brown. Déjà devenue aveugle à cause de son diabète, on dut l’amputer des jambes en 1993 et elle mourut à Beverly Hills en 1996… Suite à cette triste annonce, rendons lui hommage tout de suite en musique! Pour commencer, vous entendrez le fameux titre « Make the knife », issu du live à Berlin sorti en 1960 sur le label Verve. Ensuite, vous aurez le morceau de Duke Ellington « Take the « A » Train » extrait de l’album « Ella Fitzgerald sings the Duke Ellington songbook » sorti en 1957 sur le label Verve. Les titres « Let’s call the whole thing off » et « Summertime » dans lesquels elle chante en compagnie de Louis Amstrong dans l’album « Best-of Ella Fitzgerald & Louis Amstrong » sorti en 1997 sur le label Polygram Records. Ce morceau réchauffera le cœur des heureux comme des malheureux !

Laissez vous porter par la voix douce et sensuelle d’Ella Fitzgerald dans la Note Blanche …

Playlist :

  • Générique : « Musicawi » The Daktaris
  • Mixe 1 : Ella Fitzgerald : 1)« Make the knife »,2)« Take the « A » Train » 3)« Let’s call the whole thing off » 4) « Summertime » (15’00)
  • Mixe 2 : Sarah Vaughan : « Broken Hearted melody » (02’26) « Inner city blues (04’15) « Sweet gingerbreadman » (03’08)
  • Mixe 3 : Shirley Ellis : 1)« The Nitty Gritty » 2)« The Clapping song »,3)« CC Rider »,4)« This is Beautiful »5)« Takin’care of business »,6)« That’s what the Nitty Gritty » (12’57)
  • Mixe 4 : Divers Divas : 1)« California Soul » de Marlena Shaw 2)« Pretty baby »de Sister Sledge 3)« Sometimes I feel like a motherless child » de Katleen Emery (10’01)
  • Générique : « Sometimes I feel like a motherless child » de Katleen Emery

La Note blanche vous souhaite à tous et à toutes une très bonne semaine confinée en musique !

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site officiel de la Note blanche: https://lanoteblanche.wordpress.com/2020/04/23/the-clapping-song/

Un commentaire

Laissez un commentaire